Mais qui est Patrick Kanner, ministre de la Ville ?AFP
Invité mardi par i-Télé, Julien Dray n'a pas su nommer le ministre de la Ville. Une situation embarrassante dans laquelle s'est retrouvé aujourd'hui Christian Estrosi.

Sur le plateau de i-Télé, ce mardi, le conseiller régional PS d'Île-de-France s'est retrouvé sans voix lorsque Bruce Toussaint lui a demandé quel était le nom du ministre de la Ville. Après une mauvaise réponse, le journaliste réitère la question mais Julien Dray sèche. Un trou de mémoire qu'a également vécu Christian Estrosi le lendemain sur le même plateau.

Myriam El-Khomri ?
Lors de l'émission de ce mardi, Bruce Toussaint a demandé à Julien Dray s'il connaissait le nom de la personne en charge du portefeuille de la Ville. "Myriam El-Khomri, oui, je sais", répond alors le socialiste. "Ça, c'est la secrétaire d’État, mais le ministre ?" rétorque le journaliste. Embarrassé, l'invité a admis ne plus s'en souvenir et a tenté de se rattraper : "ça prouve qu'il y a un souci (…) depuis la création d'un ministère de la Ville, on a fait une sorte d'administration qui couvre toutes les administrations, mais qui n'a pas ce qu'il faut comme budget, comme indépendance".

Publicité
Publicité

A lire aussi - i-Télé se débarrasse d'Eric Zemmour

Le lendemain, quand Bruce Toussaint a testé Christian Estrosi en lui posant la même question, le député-maire UMP a répondu par la négative. "Non, pas trop", a-t-il lancé au journaliste. "Pas trop parce que ce ministre de la Ville, dont je ne me rappelle plus du nom, est venu inaugurer un musée national des sports que j'ai réalisé, mais qui est national, donc censé être financé par l’État, qui doit encore 5 millions à la ville (…) et ce ministre là disait ' j'en fais mon affaire, tout sera réglé '. C'était il y a bientôt un an", s'est-il justifié. Une rancœur assez inexacte puisque l'inauguration en question ne date pas d'un an, mais de la mi-octobre, en témoigne le site du ministère des Sports.

Patrick Kanner
L'inconnu derrière le ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports est en réalité Patrick Kanner, une personnalité effacée. L'Opinion rappelle que depuis les attentats du début d'année, c'est la secrétaire d’État du ministère de la Ville, Myriam El-Khomri, qui a davantage été mise en avant. Patrick Kanner n'a, quant à lui, donné qu'une interview à BFMTV et un entretien écrit. Invité de Jean-Jacques Bourdin vendredi dernier, le ministre était revenu sur les déclarations de Manuel Valls contre la "ghéttoïsation" des quartiers pauvres. Il y a précisé les propos du Premier ministre en affirmant que les quartiers défavorisés n'attiraient pas assez, ou bien ne recevaient que des familles en difficulté. "Nous allons y remédier", a-t-il assuré. Hormis cette interview, Patrick Kanner ne s'est pas beaucoup montré. "C'est un ministre au travail. On communiquera quand on aura des propositions à avancer", a assuré un membre de son cabinet. 

Vidéo sur le même thème - Lutte contre la "ghéttoïsation" : "il faut que la République s'applique sur tout le territoire"