La petite forme récente d'Emmanuel Macron interpelle de nombreux observateurs. Et pour cause ! Chez les présidents de la République, il y a un certain passif.
AFP

Le coup de fatigue d’Emmanuel Macron

Ce mercredi 31 octobre, Emmanuel Macron est parti pour quatre jours de repos en Normandie. Une pause qu’il s’est accordée en anticipation des six jours de déplacements dans le nord et l’est de la France pour le centenaire de l’armistice de la Première Guerre Mondiale.

Le rythme de l'agenda politique n'est pas sans conséquence sur le président de la République. Une baisse de forme qu’il reconnait lui-même dans l’intimité. Dans un SMS adressé à un proche, il écrit qu’il est "claqué", rapporte Le Point. Dans son entourage même constat : "Au bout de 16 mois, il y a une part de fatigue", concède un membre de la majorité.

Cette baisse de forme rappelle des problèmes de santé connus par certains de ses prédécesseurs. Au micro de RTL, Franck Louvrier, l’ex-patron de la communication à l’Élysée sous l’ère Sarkozy, rappelle que "la santé des chefs de l’État c’est un sujet très sensible dans l’opinion". Et d’ajouter : "Il faut jouer la transparence absolue pour ne pas créer le doute". La transparence ce n'est pourtant pas vraiment ce qu'il s'est pratiqué dans le passé où, l'Elysée a plutôt préféré rester vague sur la santé du chef de l'Etat.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.