Mercredi, alors qu'il donnait un discours à Strasbourg (Bas-Rhin), Jean-Pierre Raffarin s'est interrompu pour ordonner à Nadine Morano d'arrêter de tweeter pendant qu'il parlait. Plus de détails.
©Capture Ecran - vidéo BFM TV

Nadine Morano aime tweeter, ce n’est plus un secret pour personne ni même dans les rangs de l’UMP. Ainsi mercredi à Strasbourg (Bas-Rhin), alors qu’il donnait un discours entouré de Jean-François Copé et François Fillon, Jean-Pierre Raffarin s’est interrompu pour ordonner à l’ancienne secrétaire d’Etat d’arrêter de poster des messages sur Twitter. "Ma chère Nadine, qui est en face de moi, qui est en train de tweeter et à qui je demande d’arrêter", a-t-il en effet lâché au beau milieu de son intervention, l’index pointant Nadine Morano. Un moment qui n’a pas manqué de faire rire l’assemblée alors réunie.

"Je ne tweetais pas, je le photographiais"Loin de lâcher son téléphone, l’ancienne ministre s’est défendue en tweetant, pour de vrai cette fois-ci : "Je ne tweetais pas je le photographiais mais il avait ses lunettes sur le front…". Et comme pour donner du poids à ses justifications, la tête de liste UMP pour les européennes dans l’Est a ensuite posté une photo de Jean-Pierre Raffarin avec en commentaire : "Meeting de Fabienne Keller (ndlr : la candidate UMP à Strasbourg pour les municipales), la famille réunie pour gagner".

La faute gênante de Nadine Morano sur TwitterVéritable adepte de Twitter, Nadine Morano s’y est déjà illustrée à plusieurs reprises, en réglant ses comptes notamment. La dernière fois elle s’est cependant fait remarquée à ses dépens à cause d’une faute d’orthographe. Réagissant à l’adoption de la loi Florange par le Parlement, elle a en effet posté : "François Hollande aura mis deux as à faire voter la loi Florange qui restera dans les anales de la nullité".  Or, les annales dont parlais l’ex-ministre prennent deux "n"….

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.