L'UMPS est en marche

Maintenant, c'est clair : à court terme, l'UMPS est en marche. Le 27 novembre, j'écrivais : "On en saura un peu plus entre les deux tours des régionales. Sans aller jusqu'à la fusion de deux listes, le retrait total d'une liste – c'est-à-dire le sacrifice de cette liste sur l'autel de l'Alliance  serait déjà un signe fort".

C'est fait, et même davantage. Ce sont deux légions légendaires qui ont été immolées : celle de Pierre Mauroy et celle de Gaston Defferre. Cela suffira-t-il pour battre Marion et Marine ? Je gage que non. Qui plus est, cet échec de la droite ne déplaira pas à "François Machiavel". Le maintien "partiel" de Masseret en est la meilleure preuve. Si, comme je le présage, la gauche conserve quatre régions dans l'hexagone et la droite n'en obtient que trois, ce sera, pour François Hollande, un succès qui était inespérable il y a seulement un mois. Et, comble d'habileté, ou d'impudence, Manuel Valls pourra affirmer que, lui, "il a pris ses responsabilités" et qu'il a tout fait pour endiguer la montée du FN. Et pourtant, Jean-Luc Mélenchon lui-même ose reconnaître que "la montée du FN arrange beaucoup de monde".  

Or, pour Alain Juppé, il n'y a qu'une seule stratégie électorale admissible : ouvrir au maximum la primaire de droite, pour que beaucoup d'électeurs de gauche puissent y participer. Il peut compter sur le soutien du Centre. On peut donc s'attendre à une connivence de bon aloi entre le centre droit et le centre gauche, au moins jusqu'à la primaire de droite. C'est lors de cette "cohabitation" qu'Alain Juppé va montrer réellement à quel niveau intellectuel il se situe. Il va devoir dévoiler une partie de son programme, en courtisant la gauche, comme il le fait dans son livre sur l'éducation, mais aussi sans donner trop de gages au laxisme et à l'avidité des élus : après la primaire, il va falloir revenir aux choses sérieuses.   

Qu'en est-il donc sur le long terme ? Est-ce que je crois à l'Alliance UMPS ? Non. Pourquoi ? Parce que, sauf à la marge, il n'y a pas d'accouplement durable entre une cigale et une fourmi. Les cigales sont indispensables, pour leurs chants en juillet, pour nous rappeler que, déjà au "temps des cathédrales", l'accueil des « sans papiers » était l'une des valeurs fondatrices de la France. Mais, quand on incite des parents à confier leurs enfants à l'administration française, quand on engendre, de fait, le système des "passeurs d'espérance", quand on laisse les "sans-papiers" aux prénoms arabes se faire aveugler par les mirages du radicalisme, quand on paie les danses d'aujourd'hui avec les dettes de nos enfants, enfin, et surtout, quand on se répartit le miel entre cigales sans laisser aux fourmis le bénéfice de leur travail, ce qui fait exploser le chômage, alors, il est temps de redonner le pouvoir aux fourmis.

Il y a un abîme idéologique entre Cécile Duflot et Valérie Pécresse, entre Martine Aubry et Laurent Wauquiez, entre Najat Vallaud-Belkacem et Hervé Mariton, entre Christiane Taubira et François Fillon. Par contre, la ligne qui sépare la droite frontiste de la droite classique est purement technique et artificielle : ce n'est qu'un détail de l'histoire. L'accusation de xénophobie ne sera bientôt plus qu'un masque d'halloween, un accessoire suranné de la chasse aux sorcières.

La droite classique aurait tort de s'enliser dans le marigot des combines. Les fourmis veulent recevoir ce qui leur est dû. Elles veulent plus de sécurité, plus d'ordre, moins de fausse naïveté, plus de liberté pour entreprendre. Marine Le Pen pourrait leur apporter tout cela. Si, en plus, elle gère correctement les régions qui vont lui être confiées, si elle met un peu d'euro dans son vin, si elle demande aux retraités de participer au redressement, si elle explique comment, techniquement, elle compte freiner la gabegie des élus, alors, c'est elle qui raflera la mise, au plus tard en 2022, peut-être même avant.

En vidéo sur le même thème :Régionales : "Alimenter l'UMPS produit de la confusion et des arguments pour Le Pen"


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité