Sommaire

Yvonne et Charles de Gaulle : une femme qui a suivi les ambitions de son mari

Elevée dans une famille bourgeoise, Yvonne de Gaulle a renoncé à de nombreuses choses pour son mari, notamment en le rejoignant à Londres avec leurs enfants. Toute sa vie, elle est restée dans l’ombre de celui qui avait quitté la France pour mieux la défendre. Pour lui, elle s'est pliée au jeu des caméras pour qu’il soit légitimé dans son rôle de chef de la France libre. La guerre terminée, alors que Charles de Gaulle entamait ce qu’il a appelé sa "traversée du désert", elle était heureuse de vivre dans leur maison de Colombey-les-Deux-Eglises, où elle se sent bien.

Pourtant, en 1958, treize ans après la guerre, le général a été élu président de la République et celle qu’on surnomme "Tante Yvonne" s'est pliée une nouvelle fois à son ambition. Comme l’explique Libération, à l’annonce de cette nouvelle vie, Yvonne de Gaulle aurait déclaré : "Désormais, il va nous falloir vivre en meublé". A 58 ans, elle est devenue Première dame et aurait sans doute préféré une vie loin de la politique mais, ne l’imaginant pas sans son mari, elle l’avait suivi une nouvelle fois. Douze ans plus tard, le 9 novembre 1970, le couple devait se dire adieu avec la mort du général. Son épouse le rejoint exactement neuf ans plus tard, le 8 novembre 1979. Ils sont enterrés ensemble à Colombey-les-Deux-Eglises, au côté de leur fille Anne, leur lien indéfectible.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.