Les futurs présidents auraient-ils intérêts à être perçus comme d'impénitents casse-coeurs ?

"Aux yeux des Françaises et des Français, Jacques Chirac, François Mitterrand ou Valéry Giscard d'Estaing étaient de véritables personnages d'exception. Par conséquent, il n'était pas illogique qu'ils jouissent aussi d'une vie amoureuse exceptionnelle", rappelle d'entrée de jeu Jean Garrigues. Pour autant, il importe aussi de préciser que la population n'était pas au fait de l'intimité de ces grands hommes comme elle peut l'être aujourd'hui. "Si personne n'ignorait que les présidents jouaient les Casanova, nul n'avait en tête le détail précis de ce qu'il pouvait se passer derrière les portes de la chambre à coucher", confirme l'auteur d'Une histoire érotique de l'Élysée (éditions Payot).Pourtant, d'une façon générale, cette capacité à séduire n'était pas préjudiciable pour les anciens locataires de l'Élysée, au contraire. "Le caractère enjôleur, gaulois même, des anciens présidents était mis à leur crédit. Il venait complémenter leur toute puissance politique. Une telle situation ne serait plus envisageable aujourd'hui", explique le chercheur.

Et pour cause ! Ce n'est pas uniquement parce que les liaisons élyséennes sont bien plus scrutées que de tels récits de prédation ne sont plus possibles. C'est avant tout parce que la perception même des présidents séducteurs a considérablement évolué aux yeux de l'électorat. "Le savoir s'accompagne aujourd'hui d'un jugement moral potentiellement hautement dommageable pour les personnalités politiques", note le président du Comité d'histoire parlementaire.

Et lui de conclure : "Il y a eu un vrai mouvement de recul à l'égard du président séducteur après différents débordements médiatiques comme l'affaire Strauss-Kahn, qu'il s'agisse de viol ou même de harcèlement. Dans une société post Me too, cette grivoiserie du chef de l'État n'est plus admissible. Le rapport de subordination implicite qui faisait de l'homme le prédateur n'est plus accepté. D'autant plus quand on sait que la toute puissance présidentielle fait l'objet de critiques de plus en plus acerbes..."

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.