Les candidats frontistes sont venus jouer les trouble-fête, dimanche, lors du premier tour des municipales que le PS et l'UMP espéraient se disputer seuls. Si le FN a fait une percée historique lors de ce premier tour, certains visages restent méconnus. 
©AFP
Sommaire

Steeve Briois et Hénin-Beaumont incarnent la poussée du Front National

Steeve Briois est assurément l’un des nouveaux visages du FN dont on va entendre parler. Cet ancien cadre commercial de 42 ans vient d’être élu à la tête de la ville d’Hénin-Beaumont. C’est une véritable performance pour le parti frontiste qui n’avait encore jamais remporté une ville de plus de 10 000 habitants dès le premier tour. Beaucoup l’on découvert dimanche lors de sa victoire aux élections municipales. Pourtant, il est secrétaire général du FN depuis 2011. Ce petit fils de mineur, comme il aime à le rappeler, est assez réservé avec la presse mais virulent avec ses adversaires politiques.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.