L'ancien ministre de l'Economie et celle qui est restée au gouvernement ont tous deux vécu leur enfance à Amiens. Mais leur trajectoire sera diamétralement opposée avant de se retrouver au pouvoir.

Il y a 39 ans, à Amiens, naissait un certain Emmanuel Macron. Née la même année, une certaine Najat Vallaud-Belkacem, venue tout droit du Maroc, le retrouvera dans la ville de Picardie. Pourtant, ceux qui deviendront ministres de François Hollande ne vivront pas dans le même milieu, comme le relate Vanity Fair. Elle a vécu dans le quartier populaire du Pigeonnier, lui à Henriville, un quartier bourgeois.

Deux trajectoires différentes

Entre eux, seulement deux mois d'écart, et quatre kilomètres de distance entre leur habitat. Un monde quand on est jeune, si bien que les deux futurs ministres ne se sont jamais croisés à l'époque.

Mais les différences ne s'arrêtent pas là, et montre comment les milieux sociaux influent sur le destin de chacun. Tandis qu'Emmanuel Macron, dont les parents sont médecins, étudiait dans un lycée privé, Najat Vallaud-Belkacem, avec une mère au foyer et un père ouvrier, étudiait elle dans un lycée public.

La démission d'Emmanuel Macron a fragilisé leur complicité

Publicité
Les deux finiront par se rencontrer seulement en 2012, quand elle sera porte-parole du gouvernement de François Hollande et lui secrétaire général adjoint de l’Élysée. Mais alors que les deux enfants d'Amiens semblaient proches au gouvernement, le départ d'Emmanuel Macron a jeté un froid entre eux. Najat Vallaud-Belkacem n'a pas apprécié la "trahison" d'Emmanuel Macron à l'encontre de François Hollande, dont elle est restée une fidèle. 

Vidéo sur le même thème : Laurence Haïm: "Oui, Emmanuel Macron est le french Obama" 

mots-clés : Emmanuel macron

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité