Selon Le Point, Ségolène Royal a mis en place un règlement intérieur strict destiné du personnel du ministère de l'Ecologie.
© AFP

Selon des informations révélées parLe Point, l’arrivée de Ségolène Royal à l’hôtel Roquelaure est assortie d’un nouveau règlement intérieur. Premièrement, il s’agit pour l'ancienne présidente de la Région Poitou-Charentes d’instaurer un code sur les tenues décentes.

Ainsi, selon l’hebdomadaire, ces règles draconiennes prévoiraient l’interdiction des décolletés pour le personnel féminin (ce qui a été démenti par la ministre). Contactée par Le Point, Ségolène Royal a fait part d'un "règlement intérieur sur proposition des services qui est destiné à l'interne et ne donne pas lieu à commentaires externes".  

Interdiction du fumer

Les nouvelles dispositions de ce règlement intérieur ne s’arrêtent pas là. Il est désormais interdit de fumer dans la cour et de jardin du ministère si Ségolène Royal est sur les lieux. Lorsqu’elle se déplace dans les couloirs, un huissier doit la précéder de façon à ce que le personnel se lève lorsqu’elle arrive dans une pièce.

Autre mesure marquante, le co-working. Aucun bureau, excepté le sien, ne peut être occupé par une seule personne. Il faut être minimum deux par bureaux afin de "co-worker".

Ces nouvelles mesures laissent un peu pantois le personnel du ministère de l’Ecologie selon l’hebdomadaire qui rappelle que, suite à sa nomination, Ségolène Royal avait exigé la poignée de main de la part de ses collaborateurs qui jusque-là lui faisaient la bise.

La ministre a démenti dans la matinée l'information selon laquelle les décolletés seraient interdits.

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.