Sylvie Goulard pourrait rejoindre la Commission européenne. Cette femme politique cumule toutefois quelques zones d'ombre derrière elle.
Les casseroles de Sylvie GoulardIstock

Emmanuel Macron a officiellement désigné Sylvie Goulard comme candidate pour rejoindre la Commission européenne. Cette ancienne député européenne et sous-gouverneur de la Banque de France, décrite par Le Monde comme "proche du courant fédéraliste incarné par Daniel Cohn-Bendit et le député européen belge Guy Verhofstadt" via le Groupe Spinelli, est considérée par Emmanuel Macron comme "quelqu’un capable de porter (le) changement" politique nécessaire à des institutions européennes en déliquescence.

Pourtant, la nomination de Sylvie Goulard à ce poste clé des institutions européennes n'est pas sans risque, révèle Capital. Le CV de la femme politique comporte en effet quelques zones d'ombre.

Casseroles de Sylvie Goulard : une ministre des Armées poussée à la démission

Il convient tout d'abord de rappeler que Sylvie Goulard a occupé des reponsabilités au sein du gouvernement d'Emmanuel Macron. Elle avait en effet été nommée ministre des Armées dans le premier gouvernement Edouard Philippe. Mais Sylvie Goulard n'avait occupé ce poste que durant un mois et quatre jours. Un temps étonnamment peu long. En effet, Sylvie Goulard avait été acculée à la démission à la suite de l'affaire des assistants parlementaires du Modem.

Le parti centriste, auquel Sylvie Goulard a appartenu, avait en effet été accusé d'entretenir un système d'emplois fictifs au Parlement européen, poussant ses ministres (parmi lesquels François Bayrou) à quitter le gouvernement d'Emmanuel Macron et Edouard Philippe. 

La nomination de Sylvie Goulard au sein des institutions européennes peut donc apparaître comme un très confortable recasement. Interrogé par Franceinfo, le président de l'association anticorruption Anticor s'est dit "étonné qu'on cherche à recycler des gens visés par des affaires".

Vidéo : Commission européenne: qui est Sylvie Goulard, la candidate désignée par Emmanuel Macron ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.