Sommaire

Le secret du règne des Balkany : une stratégie dépensière totalement assumée

Au-delà de ces dépenses faramineuses, Mme Faure dénonce le clientélisme des Balkany. "Patrick Balkany dit aux habitants, ‘sans moi, point de salut’. Combien de fois j'ai entendu en porte-à-porte : ‘le maire m'a donné un logement’", note-t-elle. "Il faut venir quémander" pour obtenir une place en crèche ou en HLM. "Ça créé une situation de redevable".

Des "mensonges", rétorque Isabelle Balkany : "Moi, le clientélisme, je l'assume totalement. C'est simplement être disponible, présent et être à l'écoute des gens."

"Là où c'est différent, c'est quand vous êtes à Sarcelles et que vous promettez une mosquée à la communauté musulmane, ça c'est du clientélisme", pointe François-Xavier Weiss.

Par ailleurs, malgré son incarcération et la menace d'un second jugement en octobre prochain pour blanchiment et corruption,Patrick Balkany est bien décider à mener un sixième mandat.

Et l’adjoint de conclure : "Il est sûr que la marque Balkany pèse au moins 25% à Levallois", avance M. Weiss. "Et avec 25%, on reste assis à la table des négociations".

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.