Dans une interview accordée au JDD, François Hollande a évoqué une nouvelle phase de son quinquennat prévoyant l'arrivée d'un "retournement économique".
© AFPAFP

© AFP

Après le "changement", la "simplification" et l’"inversion" la nouvelle expression consacrée par le président pour qualifier une éventuelle reprise économique est celle du "retournement". Dans une interview accordée au Journal Du Dimanche, François Hollande a affirmé que la France allait bientôt connaître un "retournement économique". Cela n’est pas sans rappeler l’annonce faite en juillet 2013 dans laquelle le président sentait la croissance "frémir".

Lire aussi: Le pacte de responsabilité, première bataille du duo Hollande Valls

Dans les colonnes de l’hebdomadaire, il promet que ce "retournement" va prochainement se faire sentir et que cette nouvelle phase aura un impact positif sur le pouvoir d’achat des français notamment grâce à une baisse des impôts d'ici la fin de son mandat. Néanmoins, il concède que l’effort de "redressement n’est pas terminé" ce qui devrait permettre d’arriver à une croissance de 1% en 2014 et de 1.7% en 2015.

Il fait ainsi référence au plan d'économies présenté par Manuel Valls prévoyant une réduction des dépenses publiques de 50 milliards sur trois ans. "Ce que j'ai appris, c'est que la France compte si elle a de bons comptes" a indiqué le président au JDD. Cette deuxième phase de son quiquennat permettrait de consacrer encore plus de moyens à la lutte contre le chômage dont l'iversion promise ne s'est toujours faite ressentir.  

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.