Le député Gilbert Collard vient de déposer officiellement le nom "Front national républicain". Un nouvel indice sur le possible changement d’appellation du parti ?

"Le Front national républicain" sera-t-il le nouveau nom du FN ou est-ce une nouvelle provocation du député Rassemblement Bleu Marine (RBM), Gilbert Collard ?

Comme l’indique le Lab d’Europe 1, l’avocat, proche de Marine Le Pen et qui envisage de prendre sa carte au FN, a déposé auprès de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) la marque "Front national Républicain".

Tout laisse à penser que Gilbert Collard a voulu monter une opération de communication destinée à perturber le plus grand nombre. En effet, le dépôt de ce nouveau nom a été fait le 4 mai, soit le jour où Jean-Marie Le Pen a été suspendu du parti qu’il a cofondé en 1972. De plus, en glissant le mot "républicain" dans cette appellation, Gilbert Collard fait un pied-de-nez à l’UMP qui devrait se rebaptiser "Les Républicains".

Enfin, contacté par le Lab, le député s’est montré un brin sarcastique. Voici l’échange :

- Le Lab : "Pour quelle raison avez-vous décidé de déposer le nom «Front national républicain»"?

- Gilbert Collard : "Pour qu'on me pose la question."

- Le Lab : "Certes. Eh bien on vous la pose."

- Gilbert Collard : "Donc mon but est atteint."

- Le Lab : "Mais c'est aussi pour un peu « embêter » l'UMP, non ?"

- Gilbert Collard : "La République est à tout le monde !"

En avril, le nom "Les Patriotes" avait été déposé

Nonobstant le trublion député RBM, ce nouveau nom vient s’ajouter à celui déposé le 7 avril dernier par le directeur de cabinet de Florian Philippot, numéro 2 du FN, le jour même (là encore) où est sortie l’interview controversée de Jean-Marie Le Pen dans Rivarol.

Joffrey Bolée, le dir’ cab’, avait déposé le nom "Les Patriotes", une appellation qui rappelait là aussi le probable nouveau nom de l’UMP. Toutefois, dans une interview au Parisien, celui-ci démentait la rumeur d’un changement de nom du FN : "Cela ne s'inscrit pas du tout dans les rumeurs d'un changement de nom. La question revient de manière récurrente, mais ce n'est pas à l'ordre du jour."

Publicité
Interrogée plusieurs fois par les médias pour savoir si le FN allait changer de nom, sa présidente, Marine Le Pen, avait fait savoir que cette hypothèse était en discussion mais que rien n’était acté. De son côté, son père, Jean-Marie Le Pen, s’est toujours opposé à changer l’appellation du parti qu’il a cofondé en 1972. "Tant que je serai vivant, le Front national ne changera pas de nom", disait-il en mai 2012.

Vidéo sur le même thème : Crise au FN : "Le nom du parti va-t-il changer ?"

 

mots-clés : Gilbert collard

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité