L’été de François Hollande a été marqué par un drame familial. L’ancien président a profité des deux derniers mois pour s’en remettre.

Deuil. François Hollande est resté très discret cet été. Il s’avère que l’ancien président de la République a traversé une épreuve familiale particulièrement dure : la perte de son frère ainé, Philippe, dans la nuit du 17 au 18 mai.

Comme l’indique Closer, Le Nouvel Obs rapporte cette semaine que François Hollande a été "bouleversé" par ce décès et qu’il a profité de ses vacances dans le sud pour s’en remettre. C’est lui qui a organisé les funérailles qui se sont déroulées à Cannes le 22 mai, quelques jours seulement après que le cancer a emporté son frère, et quelques jours seulement après la passation de pouvoir avec Emmanuel Macron.

Une période de deuil

C’est à Nice-Matin que, de sa propre initiative, François Hollande avait confirmé la triste nouvelle. Il avait alors précisé : ‘’Mon frère était malade depuis plusieurs mois’’. Dans la foulée, il avait remercié sur Twitter ceux qui lui avaient fait part de leur soutien.

Philippe Hollande avec 64 ans et était jazzman expérimental.

Publicité
Le Nouvel Obs nous apprend par ailleurs que François Hollande a ensuite occupé ses journée à lire, à s’occuper des siens et à parler football avec ses amis. Depuis quelques jours, l’ancien président a aussi visiblement décidé de ne plus se taire en matière de politique.

Vidéo sur le même thème : Pourquoi François Hollande a interpellé Emmanuel Macron


Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité