Le 18 juillet dernier, Martine Aubry a pris la parole pour critiquer la nouvelle carte des régions. Une sortie précédée par un appel téléphonique musclé avec Manuel Valls, selon Le Canard Enchaîné.

"Je ne vais pas me laisser faire". Martine Aubry n’a définitivement pas apprécié la fusion du Nord-Pas-de-Calais avec la Picardie prévue par la nouvelle carte des régions. La maire de Lille a même appelé le Premier ministre, Manuel Valls, pour lui faire part de son mécontentement. Le Canard Enchaîné a pu se procurer le compte rendu de la conversation.

• Lire aussi : Martine Aubry traite Ayrault de "naze" selon Le Canard enchaîné

La guerre est déclarée

Et il semblerait que la guerre soit bien déclarée entre le gouvernement et Martine Aubry. Cette dernière a soutenu auprès de Manuel Valls que François Hollande s’était engagé à ne pas fusionner la Picardie à sa région. "J’ai eu l’engagement de Hollande : les deux Régions (Nord-Pas-de-Calais et Picardie) ne devaient pas fusionner. Cet engagement n’a pas été tenu", a-t-elle revendiqué auprès du Premier ministre. Ce dernier lui répond alors que "c’est le groupe PS qui a décidé de la nouvelle carte (…). La décision a été prise de façon démocratique".

Une réponse qui n’a pas plu à la mère des "35 heures". Et pour cause, seulement 48 heures après ce coup de fil, Martine Aubry a réuni la presse, accompagnée par des élus régionaux, pour dire tout le mal qu’elle pense de la réforme territoriale et de l’action gouvernementale. Elle a d’ailleurs attaqué le vote par le groupe PS de la carte définitive des régions au sein du groupe PS de l’Assemblée. Alors que le député des Hauts-de-Seine proche de Martine Aubry, Jean-Marc Germain, a déploré un vote "sans débats avec deux tiers des députés absents", la maire de Lille a dénoncé "une pratique (…) jamais vue sur le plan républicain et encore moins dans un Parti socialiste qui se réclame des valeurs de la démocratie".

Publicité
La charge est sonnée, mais Martine Aubry est restée tout de même mesurée estimant qu’"il n’est pas trop tard pour réussir le quinquennat, pas trop tard pour réussir la réforme territoriale".

A voir sur ce thème : Martine Aubry se moque de Manuel Valls

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité