Le chauffeur du nouveau ministre de l'Economie Emmanuel Macron s'est vu retirer son permis mardi dernier après avoir été contrôlé à plus de 200 km/h sur l'autoroute.
©AFPAFP

Selon une information du Parisien, un des membres du service des chauffeurs de Bercy, en charge de transporter le ministre Emmanuel Macron lors de ses déplacements, s’est vu retirer son permis en début de semaine dernière. Le chauffeur se serait rendu coupable d’un "sévère excès de vitesse", assure le journal.

A lire aussi : combien gagnait Emmanuel Macron chez Rothschild ?

Le chauffeur a perdu son permis sur le champ

Le chauffeur a été contrôlé à plus de 200 km/h mardi dernier sur l’autoroute. Il était alors chargé de récupérer le ministre de l’Economie qui effectuait sa première visite ministérielle dans la Manche. Appelé en urgence suite à un accident dont a été victime le chauffeur initialement en charge, le conducteur n’a pas hésité à rouler très vite pour rejoindre à l'heure Emmanuel Macron. Malheureusement pour lui, il a été pris en flagrant délit alors qu’il se dirigeait vers Saint-Lô et s’est fait retirer son permis sur le champ. Le ministre a finalement dû regagner Paris dans une voiture de la préfecture.

A lire aussi : qui est Emmanuel Macron, le jeune anti-Montebourg décrié à gauche ?

Les autres membres du service des chauffeurs du ministère de l’Economie ont apporté leur soutien au conducteur zélé, rapporte le quotidien francilien. Ils ont notamment demandé l’intervention du ministre pour lever la sanction. Celui-ci a refusé. L’entourage du ministre a précisé que "ce chauffeur est un justiciable comme un autre et les consignes sont extrêmement claires : le Code de la route doit être respecté". Toutefois, l’emploi du conducteur n’est pas menacé étant donné qu’il n’a fait "qu’obéir aux ordres".

 > vidéo sur le même thème : e n visite dans une Scop, Macron tente de changer d'image

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.