La France Insoumise : un parti qui se déchire sur la question identitaire

Les questions indentitaires sont souvent sujets à friction au sein de La France Insoumise. Aux dernières élections européennes, le conseiller régional LFI Andréa Kotarac avait quitté La France Insoumise pour rejoindre le Rassemblement National (RN). "J’appelle à voter pour la seule liste souverainiste, qui met en avant l’indépendance de la France et qui est la mieux à même de faire barrage à Emmanuel Macron", avait-il déclaré.

Fin 2018, c'est Djordje Kuzmanovic, conseiller aux affaires internationales de Jean-Luc Mélenchon, qui claquait la porte du parti, lui reprochant son "approche quasi communautariste, proche du modèle anglo-saxon et profondément contraire au républicanisme français". Il déplorait aussi la "complaisance des segments gauchistes de la FI à l’égard des thèses indigénistes, le mépris affiché pour les forces de l’ordre, la négation du problème posé par l’islamisme et le refus de regarder en face les défis posés par l’immigration".

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.