Un sondage CSA réalisé pour Les Echos et Radio Classique révèle que le chef de l'Etat gagne un petit point dans sa cote de confiance. Cette mini embellie s'observe notamment chez les classes populaires et l'électorat de gauche.

© AFP

AFP

Même si c’est très peu, c’est assez rare pour être souligné. Selon un sondage CSA réalisé pour Les Echos et Radio Classique, la cote de popularité du président augmente de 1 point. Il s’agit seulement de sa septième progression depuis le début de son mandat. Même si sa cote de confiance reste toujours très faible (21% seulement) le président connaît une embellie chez deux catégories décisives pour lui : la gauche et l’électorat populaire.  

Retrouvez notre zapping Actu du jour

Jean-Luc Mélenchon se moque de l'accent d'une journaliste

Voir plus de vidéos

Lire aussi : Quand Manuel Valls et François Bayrou se rencontrent en secret

8 points de plus chez les ouvriers

En un mois, François Hollande a progressé de 8 points chez les ouvriers ce qui le mène à 23% de bonnes opinions. Chez les employés, la croissance et de 5 points (20%) alors qu’il récupère 4 points auprès des sympathisants socialistes qui sont désormais 58% à le soutenir. Mais la plus grande surprise se constate du côté des écologistes chez lesquels il enregistre un bond de 11 points (24%) et chez les électeurs du Front de Gauche parmi lesquels il engrange une croissance de 22 points le menant à 36% d’opinions favorables.

Idem pour Manuel Valls. Le Premier ministre voit sa cote augmenter de 12 points chez les ouvriers et 10 chez les électeurs du Front de Gauche. Les sympathisants PS sont 75% à lui faire confiance (soit 17 points de plus que le président).

L’effet de la baisse des impôts

Selon l’institut de sondage, la promesse de la baisse des impôts pour les foyers modestes prévue pour septembre a eu un effet positif sur la cote du couple exécutif. Revers de la médaille, une chute de confiance chez les cadres et professions libérales s'observe pour Manuel Valls. Dans cette catégorie, le chef de Matignon perd 11 points.  

Publicité
Mais ces chiffres restent à relativiser. Depuis les municipales, la cote de François Hollande a reculé de 4 points en trois mois. Le chemin qui reste à faire par le chef de l’Etat pour regagner la confiance des Français est encore bien long.

 Vidéo sur le même thème : Valls défend Hollande

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité