Au cours de sa visite en Italie, le Premier ministre a fait allusion à François Hollande en répondant à une journaliste italienne. 
AFP

Manuel Valls et Matteo Renzi ont affiché leur complicité lors de leur rencontre samedi dernier, comme le rapporte le Journal du Dimanche.

Visiblement à l'aise, Manuel Valls n'a pas hésité à reprendre, non sans humour, la journaliste qui pense qu'il est, comme son homologue italien, président du Conseil : "En m'appelant président, vous allez me poser des problèmes", a rétorqué le Premier ministre.

A lire aussi -La petite blague de François Hollande à Manuel Valls 

La journaliste italienne a alors attrapé la perche tendue et a demandé s'il aimerait être président. "J'aime être Premier ministre", a répondu Manuel Valls.

"Ça dépend des matchs"

La journaliste l'a également questionné sur sa relation avec le président français : "Hollande est à gauche et vous à droite ?". "Ça dépend des matchs", s'est amusé à répondre Manuel Valls.

Les deux hommes politiques se sont livrés à un véritable show, se taquinant et enchaînant les blagues.

En octobre dernier, François Hollande s'était amusé à faire le parallèle entre la carrière de George Clémenceau et celle de Manuel Valls, lors d'une cérémonie de remise de la grande-croix de l'ordre nationale du Mérite. Le président de la République avait alors déclaré : "On peut aussi réussir aussi son existence sans être président de la République". C'est de bonne guerre.

Vidéo sur le même thème :  Hollande : 2 ans de petites blagues à l'Élysée en 2 minutes 

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.