Claude Chirac, une femme de l’ombre qui a failli évincer Bernadette ?

"A bien des égards, Claude était le femme derrière Jacques Chirac. Une situation qui n’est pas sans blesser sa mère, Bernadette", pointe Jocelyne Sauvard. "C’est en 1995, quelques mois avant l’élection présidentielle. Claude étant la directrice de communication de son père, Bernadette s’est sentie hors jeu par rapport à son mari, mais cela s'est réglé. Elles ont collaboré pour le faire changer  de look et d'image en lui proposant un coach sportif  et  un style vestimentaire moins strict", poursuit la biographe.

Le fait est que, depuis qu’elle a commencé à conseiller Jacques Chirac, Claude multiplie les initiatives. En week-end, par exemple, elle impose le jean à son père. "D’une façon générale, la cadette du clan s’attaque à tous les pans de la communication du futur locataire de l’Elysée. Elle a aussi voulu relooker sa mère, la rendre plus rock’n’roll, mais on ne peut pas dire que Bernadette ai beaucoup apprécié", se souvient la journaliste, qui souligne les  "méthodes très américaines de Claude Chirac".

"En 2005, après l’AVC de Jacques Chirac, Claude veille sur lui comme on veille le lait sur le feu. C’est elle, encore, qui le protège du système médiatique français et s’assure qu’il ne soit pas importuné par les journalistes. Elle produit et fournit des textes rassurants concernant son état de santé", analyse la romancière, autrice de Jacques et Bernadette une histoire d’amour, pour qui le rôle de la cadette dans le fonctionnement de la famille est capital.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.