L’eurodéputée a demandé l’exclusion définitive du joueur de football. Elle l'accuse d'avoir craché par terre en signe de mépris envers la Marseillaise chantée lors du match opposant le Real à Barcelone samedi.

"Karim Benzema doit être définitivement exclu de l'Équipe de France". Voici ce qu’a réclamé Nadine Morano, lundi soir, sur son profil Facebook. En cause : le footballeur, qui jouait samedi avec le Real Madrid contre le FC Barcelone, a craché par terre juste après la Marseillaise qui était chantée en hommage aux victimes des attentats de Paris. "Cet acte relève du mépris et de l'insulte faite aux victimes, à leurs familles et à la Nation toute entière", s’est emportée l’eurodéputée avant d’ajouter qu’il fallait "une sanction ferme à l'égard de Benzema qui n'est plus digne de porter les couleurs de l’Équipe de France". Un argument partagé par Robert Ménard.

Pour Nadine Morano, une chose est sûre : l’attaquant du Real Madrid est coupable. Pourtant, comme le rappelle Slate, "les athlètes passent leur temps à cracher sans gêne", et ce phénomène n’est pas nouveau. D’ailleurs, rien ne prouve que Karim Benzema a craché en réaction à la Marseillaise. Mais pour l'ancienne ministre habituée aux polémiques, le bénéfice du doute ne s'applique pas au joueur.

Karim Benzema a rendu hommage aux victimes des attentats

Comme à son habitude, Karim Benzema n'a pas chanté l’hymne national samedi, ce qui ne l’a pas empêché de rendre hommage, à deux reprises, aux victimes des attentats dès le lendemain des attaques.

En vidéo sur le même thème - Exclue des listes pour les régionales, Nadine Morano ne regrette rien

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité