Hospitalisé depuis plus d'une semaine, l'ancien président du Front national aurait été contraint d'être suivi de près pour éviter d'aggraver son état. 

Le cofondateur du FN est aujourd'hui âgé de 89 ans. Et lorsque l'on contracte un virus tel que la grippe à la suite d'un bain de foule, cela peut vite devenir problématique. A cet âge tout du moins...

Prendre les précautions nécessaires

De fait, tel que vient de le révéler l'un de ses conseillers Lorrain de Saint Affrique, Jean-Marie Le Pen serait hospitalisé depuis plus de huit jours à Paris à cause de la grippe. Il serait, semble-t-il, sur la voie de la guérison. "Jean-Marie Le Pen a pourtant été vacciné. Mais, à 89 ans, une grippe ça peut être dangereux. Son entourage a donc pris toutes les précautions nécessaires", expliquait hier ledit conseiller auprès de l'AFP. Et de poursuivre : Il "est en voie de rétablissement et devrait, après un peu de repos, reprendre ses activités en fin de semaine prochaine".

Publicité
Publicité

"Grippé" par la foule ?

A l'origine de son état, potentiellement une centaine de personnes rencontrées alors que Jean-Marie Le Pen se trouvait en pleine séance de dédicace concernant ses mémoires parues début mars. Exclu du FN il y a trois ans par sa fille à cause, entre autres, de ses intempestifs propos sur la Shoah, le leader déchu de la présidence d'honneur du parti est aujourd'hui membre d'un autre parti (européen cette fois) néofasciste répondant au nom de APF pour "Alliance pour la paix et la liberté".

Il intervient également en qualité d'eurodéputé, rappelle Paris-Match Il ne devrait, toutefois, pas se représenter aux prochaines élections européennes prévues en 2019.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :