C'est la première interview qu'il donne depuis son départ de Matignon. Invité à la matinale de RFI, Jean-Marc Ayraul est revenu sur ses deux années au poste de Premier ministre.

© Capture / RFI

Invité ce matin de RFI, l’ex Premier ministre Jean-Marc Ayrault a accordé sa première interview depuis son départ de Matignon. Celui qui a retrouvé récemment les bancs de l’assemblée nationale, s’est dit "serein" depuis sa retraite ministérielle.

"Je suis en bonne forme, après deux ans à Matignon on a aussi besoin de récupérer" a indiqué Jean-Marc Ayrault tout en précisant qu'il était néanmoins "prêt" à poursuivre sa mission. "J’étais prêt. Mais ce n’était pas la question. C’était un honneur d’être à ce poste, numéro 2 de l’Etat, avec la confiance sincère du président de la République" a-t-il ajouté.

Lire aussi : Gouvernement Ayrault : les généreuses primes que ce sont partagées les ministères

Concernant son bilan, l’ancien Premier ministre n’a pas caché sa fierté d’avoir "mis sur pieds les bases qui permettront à la France de se redresser" tout en reconnaissant que le couple exécutif n’avait "pas assez décrit l’état réel du pays". Cette erreur de communication, il l’explique en se défendant d'avoir voulu "dramatiser la situation".

Publicité
À l’égard de la cacophonie gouvernementale qui a marqué son passage à Matignon, il précise avoir "plaidé depuis de longs mois pour un gouvernement resserré" afin de réduire les couacs. Gouvernement resserré qui a fini par se faire sans lui. Il a également insisté sur la nécessité d'avoir "l'esprit collectif" au sein d'un gouvernement. Un message dont son successeur Manuel Valls pourrait s'inspirer depuis les récentes sorties de Ségolène Royal.  

Vidéo sur le même thème : Valls reprend les mots d'Ayrault

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet