De troublants propos. L'ancien président de la République, décédé le 26 septembre dernier, semblait avoir une idée bien précise de la compagne parfaite…

Cette confession de Jacques Chirac aurait certainement créé une vive polémique aujourd’hui. L’ex-chef de l’Etat, décédé le 26 septembre 2019, connu pour son côté séducteur et son amour pour les femmes, avait une image bien particulière de la femme idéale. S’il a été marié plus de 60 ans à Bernadette Chirac tout en collectionnant les maîtresses, il aurait semble-t-il aimé avoir une partenaire quelque peu soumise.

La journaliste et chroniqueuse politique, Catherine Nay, venue présenter son livre Souvenirs, Souvenirs (Ed. Robert Laffont) paru ce jeudi 7 novembre, a d’ailleurs dévoilé sur le plateau de C à Vous ce vendredi 8 novembre sur France 5, une phrase émise par Jacques Chirac.

La femme idéale selon Chirac ? Elle "sert les hommes à table et ne parle pas"

"Pour moi, la femme idéale est la femme corrézienne", lui avait-il répondu.

"Celle de l'ancien temps, dure à la peine, qui sert les hommes à table, ne s'assied jamais avec eux et ne parle pas", avait-il ajouté.

Visiblement très étonnée, la présentatrice Anne-Elisabeth Lemoine rétorque alors que de tels propos tenus "aujourd’hui auraient compromis toute carrière politique".

Ce à quoi ironise alors Catherine Nay : "Marlène Schiappa aurait fait une manif !"

La journaliste y trouve cependant une explication. "Je me suis demandée si ce n'était pas un message subliminal à Bernadette. Elle était en train d'éclore de Madame Chirac, comme un papillon qui sortait, et elle avait une liberté de parole. Elle existait politiquement, elle le rembarrait et on le rappelait à l'ordre", analyse-t-elle.

Le mystère demeure...

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.