Sommaire

2007 : Après l'Elysée

Le 11 mars 2007, Chirac annonce lors d'un discours télévisé qu'il ne se présentera pas à l'élection présidentielle de 2007 et que par conséquent il ne briguera pas de troisième mandat.Le 21 mars suivant, il dit "donner son vote et son soutien à Nicolas Sarkozy" alors président de l'UMP.

Le 6 mai 2007, Nicolas Sarkozy est élu président de la République. La passation des pouvoirs a lieu le 16 mai au palais présidentiel de l'Élysée. 

 Depuis, Jacques Chirac se consacre à la Fondation Chirac131, qu'il lance en juin 2008 au Musée des arts et civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques. Il se consacre au Prix pour la prévention des conflits dont il préside le jury, l'une des contributions phares de la Fondation Chirac. 

Comme tous les anciens présidents de la République, Jacques Chirac est désormais membre de droit à vie du Conseil constitutionnel où il côtoie Valéry Giscard d'Estaing.

 

Victime d'un accident vasculaire cérébral en 2005, Jacques Chirac est depuis frappé par des moments d'absence, des pertes de mémoire et est également atteint de forte surdité. Son état de santé, ainsi que ses ennuis judiciaires, le poussent à se mettre en retrait du Conseil constitutionnel, où il ne participe plus à aucune séance depuis le 9 décembre 2010. Il indique, dans une lettre envoyée en mars 2011 au président du Conseil constitutionnel, Jean-Louis Debré, qu'il met ses fonctions entre parenthèses "jusqu'à nouvel ordre". Son indemnité de 11 000 euros par mois est alors suspendue145.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.