Récemment le maire de Levallois, Patrick Balkany, a fait voter une hausse de 56% de son indemnité de maire. Mais même avec un revenu fort de plusieurs milliers d'euros, il n'est pas le mieux payé…

Le maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, a de nouveau fait parler de lui en faisant voter une hausse de 56% de sa rémunération. Celle-ci, soulignent Les Décodeurs du Monde, reste toutefois dans les plafonds autorisés (8 400 euros mensuels, une fois déduites les cotisations sociales).

En effet, l’indemnité dont bénéficient les maires de France est très réglementée. Des plafonds existent en fonction de la taille de la ville. Plus celle-ci est grande, plus l’indemnité est importante. Par ailleurs, pour compenser la perte financière engendrée par le non-cumul des mandats la loi finance de 2018 autorise les "grands élus locaux" – qui gèrent de plus de 100 000 habitants – a augmenter leur rémunération de 40%. Très peu d’élus ont franchi le cap, explique Le Monde : parce que l’enveloppe budgétaire globale de l’équipe doit rester la même, augmenter le maire signifie bien souvent de restreindre ses adjoints.

Compte tenu de tous ces paramètres, le maire de Paris bénéficie d’une rémunération importante. Anne Hidalgo (PS), actuelle édile de la capitale, touchait 9 207,26 euros bruts par mois en 2017 d’après le Journal du Net. Dans le détail, elle perçoit 5 525,46 euros au titre de sa fonction municipale et 3 681,80 euros au titre de sa fonction départementale à la tête du conseil de Paris.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.