Sommaire

Les casseroles qui minent LREM :  Gilles Le Gendre, Richard Ferrand

Ils se sont battus pour s'assurer de la privatisation de la Française des Jeux (FdJ), un chantier parfois controversé. Parmi les députés qui ont guerroyé en faveur du projet de loi, un certain Gilles Le Gendre, aujourd'hui président du groupe La République en Marche à l'Assemblée nationale.

Jusque là, rien de très surprenant : soutenir un projet de loi émis par son groupe n'a, en soi, rien d'inhabituel. Ce qui, cependant, a fait davantage grincer des dents, c'est la rapide nomination de Raphaële Rabatel au poste de directrice de la communication et du développement durable du groupe Française des Jeux. Et pour cause : il ne s'agit ni plus, ni moins que de l'épouse de Gilles Le Gendre.

"Si cette information est exacte, c'est profondément choquant. Surtout venant d'une majorité donneuse de leçons comme jamais", s'agaçait à l'époque Daniel Fasquelle, député Les Républicains, rappelle Marianne. Le groupe FdJ a, depuis, confirmé la nomination et Raphaële Rabatel a pris ses fonctions au mois de mai.

Malgré la défense adoptée par Aurore Bergé, députée LREM qui pointe du doigt un "féminisme" qui "s'arrête là où le sectarisme commence", des soupçons de conflit d'intérêt persistent, indique l'hebdomadaire…

Richard Ferrand, pour sa part, doit encore répondre d'une potentielle prise illégale d'intérêt, rappelle Le Nouvel Observateur, dans le cadre de l'affaire des Mutuelles de Bretagne. Il aurait permi à la société immobilière de sa campagne de remporter un important marché lors de la location d'un local commercial. L'affaire demeure entre les mains d'un juge d'instruction lillois, note l'hebdomadaire.

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.