Sommaire

Les casseroles qui minent LREM : François de Rugy

Homards géants, somptueux grands crus et coûteux travaux… Rares sont celles et ceux, dorénavant, qui ne connaissent pas un pan au moins de l'intimité de François de Rugy. L'ancien ministre de la Transition écologique et solidaire, qui a repris le poste des mains d'un Nicolas Hulot démissionnaire, a fini par rendre son maroquin après les nombreuses révélations de Mediapart sur son train de vie. Une période difficile, rappelle Le Parisien, qui n'a pas manqué de "donner des aigreurs à la majorité". 

"Les attaques et le lynchage médiatique dont ma famille fait l'objet me conduisent aujourd'hui à prendre le recul nécessaire. La mobilisation nécessaire pour me défendre fait que je ne suis pas en mesure d'assumer sereinement et efficacement la mission que m'ont confié le président de la République et le Premier ministre", s'était expliqué François de Rugy, après avoir cédé faute de soutiens, indique France Info

Redevenu député après l'affaire, François de Rugy a ensuite fait l'objet d'une enquête parlementaire, qui a contribué à le blanchir. Problème ? Celle-ci a été largement critiquée pour son "manque d'indépendance", note L'Express

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.