Sommaire

Guerre entre le Sénat et l’Elysée : les sénateurs se défendent

De leur côté, les sénateurs ne se laissent pas faire. Sur Public Sénat, le co-rapporteur Jean-Pierreur Sueur a défendu la décision de la chambre haute, rappelant notamment qu’il était du côté du parlement de contrôler l’action de l’exécutif, et que c’est désormais la justice qui ferait son travail. "On doit dire la vérité à une commission d’enquête parlementaire", a-t-il ajouté.

Pour Philippe Bas, le président LR de la commission des lois, le renvoi vers la justice est, estime-il une façon de respecter le serment des parlementaires. "C’est grave de ne pas respecter son serment devant une commission d’enquête parlementaire. Parce que le serment, c’est pour le Parlement, le moyen d’effectuer sa mission d’enquête en toute objectivité, en toute confiance à l’égard des dépositions qui sont faites au cours de nos auditions. Si l’on veut préserver l’efficacité du contrôle parlementaire, si nécessaire dans une grande démocratie moderne, il faut absolument que ce serment soit respecté" a-t-il commenté notamment.

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.