Le Premier ministre a ordonné à ses troupes de "se reposer" pendant leurs congés d’été. Une consigne qui change quelque peu de celle donnée l’année dernière…

©AFP

AFP

Alors que les vacances d’été ont commencé pour une bonne partie des Français, les ministres devront quant à eux attendre encore quelques jours. Ceux-ci vont en effet pouvoir partir 14 jours, par un de plus, entre le 4 et 18 août. Et alors que l’année dernière, François Hollande leur avait demandé de ne pas complètement relâcher la pression et de "sortir" pour se "montrer sur le terrain", cette Manuel Valls leur a ordonné de "se reposer" et « de déconnecter". Son objectif : que les ministres lâchent prise pour revenir en forme et être prêts à affronter les chantiers du gouvernement, rapporte Europe 1. On veut "éviter d’avoir des zombies à la rentrée de septembre", a par ailleurs précisé un conseiller à Matignon cité par la radio.

Des consignes à respecterMais si le chef du gouvernement insiste pour que ses troupes "essaient de vraiment profiter de leurs congés", il leur a toutefois demandé d’être joignables à tout moment et de ne pas partir à plus de deux heures de Paris. Europe 1 note également que si les ministres sont vivement invités à pratiquer "la farniente", ceux auront moins de jours pour le faire que les années précédentes. Ceux-ci auraient perdu deux jours par rapport à l’année dernière et six jours par rapport à 2012. Cette année-là, François Hollande avait été vivement critiqué pour s’être offert de vraies vacances au Fort de Brégançon quelques semaines seulement après sa victoire et alors que le pays traversait une crise économique.

Où vont partir les ministres ?Forts des consignes qui leurs ont été données, la plupart des ministres devraient ainsi rester en métropole. Toujours d’après Europe 1, Manuel Valls se rendra en Provence, tandis que Laurence Rossignol goûtera aux plaisirs de la Vendée et que Najat Vallaud-Belkacem ira en famille dans les Landes. Jean-Yves Le Drian et Stéphane Le Foll devraient, quant à eux, poser leurs valises en Bretagne pendant que Marisol Touraine séjournera en Bourgogne. D’autres ont par ailleurs préféré s’envoler hors de nos frontières. A l’instar de Laurent Fabius et Benoît Hamon, lesquels ont respectivement opté pour la Tunisie et la Crète. Christiane Taubira devrait de son côté bénéficier d’une dérogation pour pouvoir se rendre en Guyane et retrouver les siens.

Publicité
Et alors que l’année dernière François Hollande était resté en région parisienne, s’octroyant quelques jours à la Lanterne (Yvelines), il devrait cette année s’accorder une "vraie semaine" dans "le sud de la France" entre le 5 et le 15 août, croit savoir la radio.

Vidéo sur le même thème - Le Fort de Brégançon est désormais ouvert au public

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité