Si la rentrée s'annonce riche en tensions avec la réforme du code du travail, l'été n'a pas été pauvre en polémiques. CSG, APL, contrats aidés, retour sur les couacs de l'été.
©AFP / GouvernementAFP

Le gouvernement d’Edouard Philippe s’apprête à passer une rentrée mouvementée avec notamment en ligne de mire la réforme du code du travail. Ces deux derniers mois, l’exécutif a déjà eu droit à son lot de polémiques qui n’ont pas fait du bien à la cote de popularité d’Emmanuel Macron, qui affiche aujourd’hui seulement 36% de jugements positifs (-7) selon un sondage YouGov relayé par L’Express.

La hausse de la CSG a du mal à passer

La réforme de la CSG a dès le début de mandat cristallisé bien des critiques. Sa hausse, qui pourrait entrer en vigueur dès le 1er janvier 2018, a notamment agacé les retraités qui ne bénéficieront pas, contrairement aux salariés, d’une suppression des cotisations maladie et chômage en échange. Si l’été a permis de tempérer les mécontentements, Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie a demandé aux retraités cette semaine, dans une interview à Sud-Ouest, de faire un "effort" pour les jeunes, rappelant que l’objectif était "la baisse des impôts pour tous".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.