Gérald Darmanin : des phrases choc

Comme Nicolas Sarkozy, Gérald Darmanin semble miser sur des phrases choc. On se souvient du "kärcher" que l’ancien président voulait utiliser pour "nettoyer les cités". Le ministre de l’Intérieur, lui, veut mettre un frein à "l’ensauvagement d’une partie de la société". Ce terme, utilisé surtout par les membres de l’extrême droite, a fait réagir jusqu’au gouvernement. La ministre de la Transition écologique Barbara Pompili, pourtant collègue de Gérald Darmanin, a voulu rappeler sur Europe 1 que "monter les Français les uns contre les autres peut toujours être un risque".

Interrogé par Le Parisien, le sénateur Roger Karoutchi confirme que "Darmanin se met effectivement dans les pas de Nicolas Sarkozy, espérant peut-être la même carrière". "Il se démultiplie pour montrer la présence de l’Etat partout et adopte un discours très centré sur l’autorité", ajoute-t-il. Si cette tactique a fonctionné pour Nicolas Sarkozy, elle pourrait ne pas porter ses fruits en ce qui concerne Gérald Darmanin. Explications.

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.