Emmanuel Macron est arrivé au matin du jeudi 25 juillet dans sa résidence officielle du fort de Brégançon. Il y est attendu pour y passer quelques semaines de vacances, mais celles-ci s'annoncent pour le moins "studieuses".
AFP

Des vacances "calmes et studieuses". Voilà ce qui attend le président de la République, l'expression étant rapportée par Le Figaro. Arrivé jeudi 25 juillet à sa résidence officielle méditerranéenne, Emmanuel Macron a entamé ses vacances au lendemain du dernier Conseil des ministres, au cours duquel il a appelé les membres du gouvernement à "se reposer" et à faire "le plein d’énergie" avant une "rentrée chargée".

L'année 2018-2019 s'est avérée pour le moins chaotique pour la majorité présidentielle. Nul doute que l'action d'Emmanuel Macron sera scrutée avec attention à la rentrée prochaine.

Brexit, canicule : des dossiers chauds qui ne manquent pas

Car les dossiers sensibles ne manquent pas pour le président de la République, qui a promis de "rester connecté" durant l'été. Le sommet du G7, par exemple, qui se tiendra à Biarritz du 24 au 26 août prochain. Iran, climat, commerce, taxation des GAFA, les raisons de s'écharper sont nombreuses chez les grands de ce monde.

Le président et sa majorité auront aussi à gérer la canicule et la sécheresse qui touchent la France depuis le début de l'été. Emmanuel Macron et son équipe affirment suivre l'évolution de la situation avec attention et intérêt.

Le président de la République a également prévu de s’entretenir avec le nouveau Premier ministre britannique, Boris Johnson. Les discussions (qui s'annoncent pour le moins toniques) devraient porter sur le Brexit. Johnson est un brexiter convaincu, figure de proue de la campagne du leave, qui a plusieurs fois reproché à Theresa May sa trop grande modération sur le sujet. La France et le Royaume-Uni envisagent également la mise sur pied d'une alliance pour sécuriser le détroit d'Ormuz, marqué par des incidents maritimes à répétition.

Les vacances d'Emmanuel Macron seront enfin marquées par les cérémonies du 75e anniversaire du débarquement en Provence, le 15 août, avant le Conseil des ministres de rentrée le 21. Décidemment, les devoirs de vacances s'accumulent pour le président et ses ministres...

Vidéo : Macron-Rohani : sauver l'accord sur le nucléaire iranien

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.