L'ancien ministre de la Culture a annoncé vendredi dernier son départ de la station de radio publique. Frédéric Mitterrand a également accusé Aurélie Filippetti d'être à l'origine de cette décision.
© CC

Frédéric Mitterrand a la dent dure contre Aurélie Filippetti. Selon le site Internet du Monde, l'ex-ministre de la Culture s'en est récemment pris à sa successeure rue de Valois. Selon Frédéric Mitterrand, Aurélie Filippetti serait à l'origine de son départ de France Inter, où il animait une émission quotidienne.

"Je préfère me consacrer à des projets plus personnels en revenant à la case départ"

Après avoir été ministre de la Culture et de la Communication sous Nicolas Sarkozy, Frédéric Mittérrand s'était orienté vers la radio. Le neveu de l'ancien président François Mitterrand présentait une émission intitulée "Jour de Fred", diffusée sur France Inter. Le programme a été arrêté récemment faute d'audiences provoquant le départ de Frédéric Mitterrand. Ce dernier s'en est expliqué dans les colonnes du Monde : "Grâce à Philippe Val et Laurence Bloch, les deux dirigeants de France Inter, j’ai vécu une année très riche en donnant la parole à de nombreuses personnalités de la culture. Mais, désormais, je préfère me consacrer à des projets plus personnels en revenant à la case départ", rapporte Libération.

Il en a notamment profité pour s'en prendre à Aurélie Filippetti, l'accusant de mener une "vindicte" contre lui. Le désormais ex-animateur de France Inter a également dénoncé le comportement de celle qui lui a succédé au portefeuille de la Culture. "Depuis mon arrivée sur France Inter, qui lui a fortement déplu, Aurélie Filippetti me poursuit d’une animosité indigne de sa fonction", a-t-il déclaré. Selon Fréderic Mitterrand, Aurélie Fillippetti aurait fait pression sur les dirigeants de France Inter pour l'évincer de la chaine publique.

Aurélie Filippetti dément

La réaction de l'interessée ne s'est pas fait attendre. Aurélie Filippetti a catégoriquement démenti les affirmations de Frédéric Mitterrand. "Je ne suis jamais intervenue ni sur le choix des personnes ni sur le contenu des programmes, Je suis la ministre qui a fait voter la loi la plus progressiste en faveur de cette totale indépendance", s'est-elle défendue dans Le Monde. "S’il en fallait une preuve, c’est l’ancien directeur adjoint de cabinet de Frédéric Mitterrand au ministère de la Culture et de la Communication qui a été choisi pour diriger Radio France. Et c’est bien entendu ce nouveau président qui fait librement le choix de sa grille de rentrée", a-t-elle ajouté.

Contacté par l'AFP, la station France Inter n'a souhaité faire "aucun commentaire avant l'arrivée de Mathieu Gallet, le 12 mai". Ce dernier devrait en effet succéder à Jean-Luc Hees comme PDG du groupe Radio France, qui gère des stations de radio publiques dont France Inter.

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Vidéo : Frédéric Mittérrand présente son émission "Jour de Fred"

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.