Lors de son prochain déplacement en Grèce, le président français sera protégé par une femme dont le physique a fait des émules sur la toile. Plus de détails.

Evridiki Soulioti. Son nom ne vous dit sans doute rien et pourtant, en Grèce il serait connu comme étant celui d’une policière spécialisée dans la protection de personnalités. Outre ses compétences, cette fonctionnaire aurait également un physique avantageux. C’est en tout cas ce qu’a écrit Le Figaro dans une brève publiée lundi. Alors qu’il évoquait le prochain voyage de François Hollande en Grèce, le 23 octobre, le journal a rapporté que sa sécurité serait assurée par Eriki Soulioti, une femme "plutôt très jolie, grande, blonde". Le quotidien y voyait même un "petit geste" de la part d’Alexis Tsipras pour "remercier François Hollande de son amitié".

Un commentaire qui n’a pas manqué de susciter un tollé sur la toile. D’abord repérée par un journaliste d’Europe 1, cette brève sexiste a ensuite été reprise par plusieurs autres internautes, dont l’ex-ministre Cécile Duflot.

Publicité
Si bien que quelques heures plus tard, Le Figaro a fini par s’excuser sur Twitter pour cette brève qu’il qualifie de "maladroite". Le lendemain, l’édition papier du journal a également évoqué un texte "maladroit et inaproprié".

En vidéo : La blague graveleuse de François Hollande chez Michelin

mots-clés : François hollande

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité