Ses vacances

© AFP

"Le mots ‘vacances’ doit faire partie du vocabulaire maudit de François Hollande, tant il est associé au début de sa chute dans les sondages d’opinion. En août 2012, le tout nouveau président s’accorde… trois semaines de congés avec sa compagne de l’époque, Valérie Trierweiler. Le couple s’installe dans la résidence officielle du Port de Brégançon, dans le Var, et les Français découvrent dans les médias le chef de l’Etat tout sourire à une terrasse de restaurant ou en maillot de bain à la plage. Des vacances… ‘normales’ en somme. Sauf que l’homme en question est à la tête d’un pays, en crise. Lui qui clamait ‘le changement, c’est maintenant’, donne l’impression que le changement peut en réalité attendre la fin de l’été. (…) François Hollande tente une justification, mais celle-ci est maladroite. Il rappelle que ça fait plus d’un an qu’il est en campagne électorale, oubliant juste que n’importe quel salarié français, arrivant en mai à un nouveau poste, ne peut pas se permettre de partir trois semaines en été".

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.