A Tulle dimanche pour voter, le futur ex-président en a profité pour visiter une maison qui pourrait lui convenir après le 14 mai. Le maire de la ville s'est confié au "Figaro" sur les attentes immobilières de François Hollande.
AFP

Le 14 mai, François Hollande sera sans domicile fixe. Enfin, pas totalement, puisqu'on sait que le futur ex-président s'installera dans ses bureaux situés rue de Rivoli à Paris.

Mais dans un article publié mardi, Le Figaro nous apprend que dimanche, en allant voter à Tulle (Corrèze), François Hollande en a profité pour visiter une maison dans la ville où il a été maire de 2001 à 2008. 

A lire aussiFrançois Hollande : on sait où il va déménager après l'Elysée

Au quotidien, Bernard Combes, actuel maire de Tulle, a expliqué au quotidien quels étaient les demandes du président. "Plus que l'intérieur où même l'architecture, c'est surtout la vue qui importe pour lui." Lors de sa visite, la maison était fermée. Mais il aura l'occasion de voir l'intérieur le 9 juin lors de la commémoration du "Drame de Tulle", ou lors des législatives (11 et 18 juin). Il en profitera alors pour visiter "trois ou quatre autres maisons avant de prendre sa décision dans le courant de l’été, souligne Bernard Combes. Le président veut prendre son temps. J’ai bien senti qu’il avait beaucoup de choses à régler."

Il a visité une maison de 200 m2 dotée d'un terrain de 2000 m2

Le maire a également dévoilé quelles sont les caractéristiques de la maison qu'a visitée François Hollande dimanche. "C’est une maison contemporaine des années 50 d’une surface de près de 200 m² sur un terrain de 2000 m², raconte-t-il, précisant qu’une maison traditionnelle en granit corrézien pourrait lui plaire aussi. Elle bénéficie d’une belle vue sur les hauteurs de Tulle et s’inscrit dans un environnement verdoyant. Enfin, elle dispose de commodités techniques qui peuvent servir pour assurer sa sécurité. Il y aurait sans doute quelques arbres à élaguer mais surtout de gros travaux à effectuer." En effet, la maison est inoccupée depuis le décès des derniers occupants, il y a une quinzaine d'années.

Selon Le Figaro, le budget du président "avoisinerait les 300 000 à 350 000 euros". 

Vidéo sur le même thème -  Cérémonie du 8 mai : le geste de Hollande envers Macron qui fait jaser

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Incroyable : un zèbre à pois découvert au Kenya !