Alors que tout indique la non qualification du président de la République pour le second tour de la présidentielle, celui-ci aurait au moins une raison d'espérer le contraire.
AFP

Encore un sondage, et un sondage défavorable pour le président de la République… Selon celui de TNS Sofres-OnePoint pour Le Figaro, LCI et RTL, publié mardi, François Hollande serait absent du second tour de la présidentielle dans tous les cas de figure. Que ce soient Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, François Bayrou, l’actuel chef de l’Etat serait largement battu, et le second tour se passerait entre Marine Le Pen et le candidat de la droite et du centre.

François Hollande a pourtant des raisons d’être optimiste

Et pourtant, François Hollande avait des raisons d’être optimiste ces derniers jours. En accueillant la COP21 en France, qui a abouti à un accord, François Hollande a haussé sa stature internationale en imprimant son nom dans l’histoire de la révolution verte.

A lire aussiFrançois Hollande va-t-il se servir de la COP21 comme tremplin ?

Le chef de l’Etat jouissait déjà d’une côte de popularité en forte hausse depuis les attentats de novembre : +20 points à 35 % d’opinions favorables. Et pour couronner le tout, les élections régionales ne se sont pas révélées trop désastreuses pour le Parti socialiste. Et last but not least, le président le plus impopulaire de la Ve République recueille actuellement plus d’opinions positives que le patron des Républicains, selon un sondage Ifop-Fiducial pour  Paris Match et Sud-Radio diffusé mardi soir. Une première depuis 2013.

Et si la gauche plurielle aidait Hollande ?

Mais visiblement, ce regain d’intérêt ne suffit pas à François Hollande pour envisager passer le premier tour de la présidentielle… A moins que la gauche s’unisse pour le faire réélire. En effet, les élections régionales ont montré que l’union des partis satellitaires de gauche au PS, à savoir les écologistes et les communistes, pouvait faire battre le candidat de droite.

Avec cette hypothèse, le bloc de gauche enregistrerait entre 30 et 37 % et arriverait en tête au premier tour. Toutefois, si cette alliance pourrait voir le jour avec les écologistes, les communistes n’ont visiblement pas envie. En témoigne Jean-Luc Mélenchon qui s’est dit plus capable que François Hollande d’être au second tour, dans Les Inrocks. On a fait mieux en termes d’entente cordiale…

Vidéo sur le même thème : Présidentielle 2017 : mission impossible pour François Hollande ?

 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France