Alors que certains ont remis en question l'estimation de la demeure du candidat de la droite, des professionnels sarthois de l'immobilier donnent raison à François Fillon.

Après sa conférence de presse, lundi, François Fillon a décidé de jouer la transparence jusqu'au bout. Sur son site internet, il a publié le détail de son patrimoine. On peut ainsi voir que l'ancien Premier ministre a acheté en 1993 une demeure - aussi appelée "château", ou "manoir" - à Solesmes, près de Sablé-sur-Sarthe, pour une valeur de 400 000 euros. Après 300 000 euros de travaux, le couple Fillon estime aujourd'hui le bien à 750 000 euros.

Une demeure avec des dépendances et plusieurs hectares de terrain

Cette demeure est un bâtiment en forme de "L", dont la construction s'échelonne du XIVe au XIXe siècles. Ce château dispose, au rez-de-chaussée, d'un hall d'entrée, d'une vaste salle à manger avec cheminée, d'un grand salon, d'une bibliothèque, d'une chapelle, d'un bureau, d'une cuisine et son arrière-cuisine, d'un office, d'une lingerie et sa buanderie, et d'une lampisterie. A l'étage, se trouvent quatorze chambres. François Fillon a fait savoir dans sa déclaration de patrimoine que sa demeure est habitable sur 1 107 m2. Celle-ci s'accompagne de dépendances de 1 062 m2 habitables. Sans compter les 993 m2 non-habitables de la ferme. Le tout sur un terrain de 12 hectares.

Mais en pleine affaire Penelope Fillon, certains ont soupçonné le candidat de la droite à la présidentielle de dissimuler la vraie valeur de son bien immobilier. En appliquant les taux affichés sur le site meilleursagents.com sur Solesmes, commune jouxtant Sablé-sur-Sarthe, on arrive vite à un total de 1,4 million pour la demeure principale, et presque autant pour les dépendances.

Le prix est "totalement conforme à l'état du marché" selon les professionnels

Cependant, plusieurs professionnels sarthois de l'immobilier contacté par Francetv Info donnent raison à François Fillon. Le prix affiché n'est "pas déraisonnable""compte tenu de la réalité du marché de l'immobilier dans ce secteur très rural""Des biens à peu près similaires se sont vendus dans ces prix-là", assure l'un d'eux. A l'inverse, "c'est même cher pour la région", juge un autre. Les professionnels précisent, toujours à Francetv Info : "Quand bien même la propriété serait mise en vente à 750 000 euros, il n'est pas sûr qu'elle trouverait acquéreur."

Publicité
Contacté, un professionnel spécialiste de l'immobilier de prestige assure lui aussi que l'évaluation est "totalement conforme à l'état du marché" : "On ne peut pas raisonner comme pour un appartement parisien et se contenter de calculer le prix au m2. Pour ce genre de bien, trois éléments fixent la valeur : la situation géographique, la qualité de l'environnement et la qualité architecturale du bâtiment lui-même."

Vidéo sur le même thème : Renaud : "Fillon et sa Pénélope dehors !"

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité