François Fillon a réussi à faire mentir les sondages en remportant la primaire de la droite et du centre. Un véritable effet de surprise qu'une femme l'a aidé à réaliser. Découvrez de qui il s'agit.

Son nom ne vous dit peut-être rien. Et pour cause, Anne Méaux a davantage l’habitude d’être derrière le rideau de la scène. C’est en effet depuis les coulisses que cette papesse de la communication politiques conseille des ténors depuis des années. « Diplômée de Science-Po, entrée à 20 ans aux services de presse de l’Elysée, elle est une fidèle de Giscard d’Estaing dont elle a géré l’image », écrit ELLE.fr. Blonde au visage doux et à l’allure chic, Anne Méaux est aujourd’hui à la tête de sa propose agence et gère plusieurs dizaines de collaborateurs, ajoute le magazine sur son site. N’ayant jamais caché être une libérale pure jus, elle a été jusqu’à baptiser la principale salle de réunion dans son agence du nom d’Ayn Rand en référence à la célèbre auteur américaine des années cinquante, libérale et féministe, rapporte L’Opinion.

A lire aussi – François Fillon : qui est Penelope, son épouse dans l’ombre ?

François Fillon lui doit son changement d’image

Récemment, elle s’est occupé du changement d’image de François Fillon. Surnommée "celle qui murmure à l’oreille des grands", c’est elle qui l’a aidé à s’imposer au premier tour de la primaire, puis à devancer largement son adversaire Alain Juppé. De "Droopy" ou "Mr Nobody", l’ancien Premier est ainsi devenu en quelques semaines seulement le candidat de la droite et du centre pour 2017.

En vidéo – Primaire de la droite : que faisait François Fillon dimanche après-midi ? Sa femme répond ! 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Décès de l'ancien champion de tennis Peter McNamara