Le Canard enchaîné relate une conversation entre l’actuel ministre de la Culture et des journalistes dans laquelle celle-ci n’hésite pas à s’en prendre à sa prédécesseur.

Selon Le Canard enchaîné de ce mercredi, l’actuel ministre de la Culture, Fleur Pellerin, n’aurait rien de bon à dire sur le bilan de l’ancienne locatrice de la rue de Valois, Aurélie Filippetti. Devant une poignée de journalistes, elle aurait ainsi déclaré : "Filippetti a mis tous les dossiers embarrassants sous le tapis. Elle n’a rien géré."

Pour mieux incriminer sa prédécesseur, Fleur Pellerin n’hésite pas à se mettre en avant, citant pêle-mêle le dossier des intermittents du spectacle qu’elle a pu régler "en six mois", ou l’augmentation du budget de son ministère qu’elle a "obtenu alors qu’il avait baissé de 6% depuis 2012".

"Elle n'a rien fait concernant Radio France"

Concernant l’épineux dossier de la Philharmonie de Paris, le ministre n’a, apparemment, pas vu de difficultés : "Quand je suis arrivée, on m'a parlé de ce dossier ; je me suis dit : « Qu'est-ce que c'est que ce bazar ? », et finalement on s'en est sortis."

Même incrimination de la part de Fleur Pellerin vis-à-vis d’Aurélie Filippetti concernant le dossier Radio France : "Elle n'a rien fait concernant Radio France. Je n'ai découvert qu'en octobre 2014 qu'il y avait un problème."

Publicité
Une bisbille qui démontre une fois de plus que les deux ne s’apprécient guère. En effet, en mai 2014, Le Canard enchaîné révélait déjà une autre altercation entre les deux femmes à propos d’une histoire de tapis rouge. Aurélie Filippetti avait alors demandé et obtenu d'être le seul ministre à monter les marches du festival de Cannes…

 Vidéo sur le même thèmeRadio France : un médiateur nommé par Fleur Pellerin

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité