Selon l'Opinion, "le riche essayiste Charles Gave compte accorder une avance de près de 2 millions d'euros à la campagne de Debout la France." Qu'en est-il réellement ?

Financement de campagne de Dupont-Aignan : contestations

Des informations démenties. Le 11 février dernier, le journal l’Opinion a publié un article indiquant que "le riche essayiste Charles Gave compte accorder une avance de près de 2 millions d’euros à la campagne de Debout la France. Sa fille, Emmanuelle Gave, sera candidate en position éligible aux européennes". Le montant de l’avance a toutefois été contesté par les intéressés.

Publicité
Publicité

Comme le rapporte Libération, l’économiste libéral Charles Gave y a répondu par voie judicaire, le 19 février : "Il est tout à fait exact que Charles Gave et Emmanuelle Gave soutiennent Nicolas Dupont Aignan et DLF pour les élections européennes, mais à aucun moment nous n’avons confirmé ou infirmé les chiffres avancés. Les chiffres fournis constituent donc une 'fake news' pour employer l’expression à la mode et ont été démentis par Nicolas Dupont-Aignan lui-même'.

Contacté par Libération, Jean-Philippe Tanguy, délégué national de DLF, a également objectait les chiffres de l’Opinion.