Lors du congrès des Républicains la semaine dernière, Carla Bruni, la femme du président du parti, n'a pas caché sa rancoeur vis-à-vis de François Fillon.  

Nicolas Sarkozy voulait montrer une image d'unité et d'accord parfait, lors du congrès des Républicains, samedi dernier. 

Retrouvez notre zapping Actu du jour

Jean-Luc Mélenchon se moque de l'accent d'une journaliste

Voir plus de vidéos

C'était sans compter les sifflements des militants lors des allocutions d'Alain Juppé et de François Fillon. Mais aussi de l'attitude de sa femme, Carla Bruni, vis-à-vis de François Fillon.

Malgrès les litiges, l'ancien chef de l'Etat et François Fillon sont parvenus à faire bonne figure. Mais ce n'est pas le cas de Carla Bruni, qui selon Paris Match, n'a pas reussi à mettre de côté sa rancoeur. 

L'ex-Première dame a gardé une attitude très froide envers l'ex-Premier ministre : "L'Italienne est rancunière et en veut terriblement au "traître" Fillon", écrit Paris Match. Carla Bruni lui a tout de même concédé une bise par politesse, mais ne décolère pas.

La guerre Sarkozy-Fillon

Il y a quelques mois, le journal le Monde avait révélé que François Fillon aurait demandé à l'Elysée d'accélérer les pousuites judiciaires de Nicolas Sarkozy, par l'intermédiaire de Jean-Pierre Jouyet, le sécrétaire génral de la présidence.

Publicité
Mais l'ancien président de la République avait répliqué violemment, en lançant : "Fillon, je le veux à terre et sans oxygène (...) Même si Fillon ce n'est plus un problème, car il n'est plus dans la course, les saloperies qu'il a faites ne resteront pas sans suites. Il y a des limites qu'il ne faut pas franchir, et, lui il les a franchies allégrement", avait rapporté Le Carnard enchaîné et l'Express, en avril dernier.

Vidéo sur le même thème : Congrès des Républicains : Sarkozy rassembleur acclamé, Juppé et Fillon hués

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité