Une vingtaine de militantes "sextrémistes" du mouvement Femen ont perturbé ce mardi la conférence de presse du FN qui lançait sa campagne pour les élections européennes.
Publicité
Publicité

La conférence de presse du FN qui lançait sa campagne pour les élections européennes avait lieu à la Maison Des Centraliens, dans le 8e arrondissement de Paris. Une vingtaine de "sextrémistes" ont alors scandé "Marine fasciste" pendant quelques minutes avant d’être encerclées puis interpellées par les forces de l’ordre.