Alors que les résultats définitifs ne seront connus qu'à 23h, Planet.fr fait le point sur les tendances issues des premières estimations.

Les premiers chiffres sont tombés, le FN est le grand vainqueur de ce scrutin en obtenant un tiers des sièges de députés européens français au Parlement européen.

Le FN en tête

Selon les premières estimations, le parti de Marine Le Pen a récolté  25,7% des voix contre les 6% de 2009. L'UMP de son côté enregistre un score de 20,7%. Sans surprise, le PS essuie encore une terrible gifle avec un score estimé à 14,2%.

L'abstention 

Selon les estimations publiées par le ministère de l'intérieur à 17h, l'abstention est en recul par rapport à 2009. A la même heure, le taux de participation était de 33,18% il y a cinq ans contre 35,07 % aujourd'hui. Une tendance confirmée par l'institut de sondage Ipsos qui estime que l'abstention est de 57% alors que celle-ci s'élevait à 59,37% lors du précédent scrutin européen. Toutefois, l'abstention reste très élevée.

Le scrutin en Europe

Publicité
En Grêce c'est la gauche radicale qui se retrouve légèrement en tête. Le parti Syriza dirigé par Alexis Tsipras obtiendrait entre 26 et 30% des voix. En Allemagne en revanche c'est la droite qui arriverait en tête. Le parti (CDU) d'Angela Merkel est donné gagnant avec 36% des voix devançant légèrement le SPD. Mais ce qu'il faut retenir c'est la poussée de l'euroscepticisme de partout en europe où les partis d'extrême droite ont tous quasiment progressé. 

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité