Image ternie par des affaires de moeurs, défaite aux dernières municipales, départ de la fédération UMP... Eric Raoult a tout perdu. L'ancien ministre, qui essaie aujourd'hui de remonter la pente en maison de repos, a confié avoir tenté de se suicider au soir du second tour.

Eric Raoult a semble-t-il touché le fond. Depuis bientôt deux semaines, l'ancien maire du Raincy, en Seine-Saint-Denis, tente de remonter la pente dans la maison de repos où il a été transporté après une tentative de suicide le soir du 30 mars dernier, rapporte Le Parisien. "Le soir du 2e tour, j'ai tenté de me suicider en avalant des cachets" a confié Eric Raoult. "Aujourd'hui, j'essaie de me reconstruire. J'espère sortir à la fin du mois. Il faut aussi que j'aille m'inscrire à Pôle Emploi car je n'ai plus aucune ressource" ajoute-t-il. Une véritable descente aux enfers pour celui qui semble accumuler les coups durs ces dernières années.

La dégringolade d'Eric Raoult

Car la carrière d'Eric Raoult, entré en politique il y a plus de 30 ans, a pris un sérieux coup dans l'aile ces derniers mois. Celui qui a évolué dans les hautes sphères de l'appareil politique - Eric Raoult a été ministre de Jacques Chirac entre 1995 et 1997, ministre de l'Intégration et de la Lutte contre l'exclusion, puis ministre délégué à la Ville et à l'Intégration - a vu son image se ternir ces dernières années. Après des ennuis de santé qui ont nécessité une hospitalisation, Eric Raoult perd son siège de député à l'Assemblée en juin 2012. Puis c'est une affaire de violences conjugales qui vient entacher sa réputation.

 Une page se tourne

En février dernier, celui qui était candidat à sa succession à la mairie du Raincy, est finalement relaxé mais sa réputation en a pris un coup. En mars, juste avant les élections, c'est un nouveau scandale qui vient l'éclabousser : il est accusé de harcèlement sexuel par la directrice du Centre communal d'action sociale. Le 30 mars dernier, Eric Raoult essuie un nouveau revers : une défaite aux municipales. Pour l'ancien maire, qui vient également de quitter son poste à la tête de la fédération UMP, c'est donc une page qui vient de se tourner. 

A revoir en vidéo : Quand Eric Raoult confiait s'être "bourré au rhum" avec Nicolas Sarkozy 

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !

Vidéo : Eric Raoult confie s'être s'est "bourré" au rhum avec Sarkozy

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.