Eric Dupond-Moretti : partisan d'une dissolution du RN ? 

En 2018, le désormais ministre de la Justice est l'invité de Léa Salamé sur France Inter. À l'antenne, il formule le souhait d'une dissolution du parti qui, à l'époque, s'appelle Front national. "Ah moi, je pense qu'il faut l'interdire, oui", déclare-t-il avant de nuancer son propos. "Mais c'est compliqué parce qu'après, il y a reconstitution de ligue dissoute, vous savez… Et puis on est tellement habitués, non seulement à ces gens, mais à ce qu'ils véhiculent comme idées, que ce serait difficile aujourd'hui", poursuit-il. 

Ces propos lui ont valu d'être qualifié de "militant d'extrême gauche" par les membres du parti. Jordan Bardella, député européen, affirme chez Cnews que cet homme "est un agitateur d'extrême gauche qui a visiblement un problème avec la démocratie". 

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.