La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a décidé de saisir la justice concernant leurs déclarations de patrimoine.
AFP

C’est une nouvelle affaire pour Patrick et Isabelle Balkany. Selon les informations d’Europe 1, le Parquet national financier a été informé de "mensonges présumés" de la part de Patrick et d’Isabelle Balkany.

En effet, le député-maire de Levallois et son épouse auraient "massivement sous-évalué" leur patrimoine lors des déclarations à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, en 2012 et 2014.

A lire aussi -Une nouvelle affaire Balkany

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a indiqué dans un communiqué, "qu’après instruction de chaque dossier et recueil de leurs observations respectives, la Haute Autorité estime (…) qu’il existe un doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité de leurs déclarations de situation patrimoniale, du fait de la sous-évaluation manifeste de certains actifs et de l’omission de biens immobiliers".

Enquête du pôle financier

Par ailleurs, Patrick et Isabelle Balkany seraient les propriétaires cachés, derrière des sociétés-écrans et des comptes off-shore, notamment basés à Singapour, de deux palaces estimés à plusieurs millions d’euros.

Patrick Balkany a été mis en examen en octobre dernier pour "blanchiment de fraude fiscale", "corruption" et "blanchiment de corruption". Le 18 mars dernier, le député des Hauts-de-Seine a perdu son immunité parlementaire.

Sa femme, Isabelle, a été mise en examen au mois de mai pour "blanchiment de fraude fiscale". Une enquête du parquet est en cours.

Vidéo sur le même thème : Isabelle Balkany reconnaît pour la première fois une fraude fiscale 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !