"Derrière chaque grand homme se cache une femme", dit l'adage. En politique, certaines femmes font plus que soutenir leur mari ou conjoint par leur présence, et s'imposent en véritable conseillère, voire barrière avec leur entourage. Souvenez-nous…
©AFP/Montage Planet.fr

Emmanuel Macron et Brigitte Trogneux

"Le Supplément" de Canal+ a récemment révélé que l’épouse d’Emmanuel Macron assistait fréquemment à ses réunions de travail à Bercy.  Cette ancienne professeure de Lettres se rend en effet dès qu’elle le peut à Bercy, grâce à un aménagement de son emploi du temps. Madame Macron peut ainsi assister aux réunions de travail de son mari, et même lui donner son avis. "Son avis m’importe et elle est là pour ça car on ne travaille pas bien quand on n’est pas heureux", a d’ailleurs confié le membre du gouvernement face aux caméras. Une situation qui conviendrait ainsi au ministre et qui amuserait son épouse. "Je suis la présidente de son fan-club", a-t-elle lâché, précisant même que leurs échanges étaient parfois "musclés".

A lire aussi -Emmanuel Macron et Brigitte Trogneux : les secrets de leur couple

Pour autant, Brigitte Trogneux n’est pas rémunérée. "Mon épouse ne fait pas partie de mon cabinet et n’est pas payée par le contribuable", a affirmé Emmanuel Macron. Reste cependant à déterminer l’influence qu’elle a dans la prise de décisions de son mari.

Nicolas Sarkozy et Cécilia Attias

Cécilia Attias et Nicolas Sarkozy ont divorcé peu de temps après qu’il a été élu président de la République. Mais avant cela, et pendant, de nombreuses années, celle qui n’a été Première dame que quelques mois a joué un grand rôle auprès du "champion de la droite". A ses côté lorsqu’il a successivement gravi les marches jusqu’à l’Elysée, Cécilia Attias avait même réussi à faire partie de sa garde rapprochée entre 2002 et 2007. Ainsi que l’a raconté Christian Estrosi à Libération, quand le patron des Républicains était encore ministre de l’Intérieur, son ex-épouse était "l'interlocutrice incontournable de qui ne souhait(ait)  pas aller jusqu'à déranger Nicolas et a malgré tout besoin de régler un problème essentiel". Le maire de Nice a même confié qu’elle avait son propre bureau, situé juste à côté de celui de Nicolas Sarkozy.

A lire aussi -Premières dames : "Céciia Attias a été la plus influente"

"Elle occupe le bureau qui jouxte le sien et dont elle franchit la porte dix fois par jour. Le couple qu'ils sont depuis près de 15 ans apparaît au grand jour: le boulanger et la boulangère, ensemble au four et au pétrin, du soir au matin. Les Français découvrent cet amour conjugal et son vocabulaire fusionnel. ‘Nous ne faisons qu'un’. ‘Je ne serais pas où je suis sans elle’", avait de son côté écrit L’Express au moment de leur séparation.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.