Sommaire

La fin du coronavirus est-elle proche ?

La fin du coronavirus Covid-19 en 2022, estime pour sa part Stéphane Gayet, est probable. Du moins, au sens où l’on l’entend aujourd’hui. Ceci étant, le médecin des hôpitaux estime qu’il ne faut pas grossir la responsabilité des vaccins dans cette affaire. "Je pense que c’est bien davantage grâce au variant Omicron que la population va s’immuniser contre le virus. Il s’agit d’une souche virale pleine et entière, qui provoque essentiellement des formes bénignes et ne nécessite la plupart du temps pas d’hospitalisation. Elle participera donc forcément à l’obtention de l’immunité collective", juge l’infectiologue, pour qui le virus est de toute façon sur le déclin depuis un moment.

"Bien sûr, des gens vont mourir d’Omicron, qui est en fait un recombinant plutôt qu’un variant. Cela signifie qu’il n’est pas la conséquence d’une mutation du virus, mais bien d’un réarrangement par combinaison de plusieurs sources. Ceci étant, il demeure très peu pathogène. On pourra en mourir comme on meurt donc de la grippe", estime-t-il encore.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.